Sushis et Makis

sushis-makis

Sushis, Sashimis et Makis

LISTE DES INGRÉDIENTS — ENV. 6 PERS. Coût : cost3


  • 1Kg de Riz Rond (le riz long grain ou le Basmati ne fonctionnent pas !)
  • 200g de Thon cru (pavé)
  • 400g de Saumon cru (pavé)
  • 100G de grosses crevettes/scampis
  • +/- 16 bâtonnets de Surimi
  • 1 Avocat
  • 1 concombre
  • Wasabi (1 Tube de 40g)
  • Saké Japonais
  • 5 c. à soupe de vinaigre de riz
  • 2 c. à soupe de sucre fin
  • Feuilles de Nori (20cmx18cm généralement)

PRÉPARATION — ENV. 2h30/3H


Avant-propos et présentation

Pour commencer, c’est quoi, très rapidement et vulgairement, la différence entre un Sushi, un Sashimi et un Maki ?

Sushi
Petite boulette de riz ronde sur laquelle est disposée le poisson

Sashimi
Ce sont simplement des morceaux de poissons crus que l’on grignote directement, sans rien d’autre (Sauf accompagnement : Sauce Soja + éventuellement du wasabi)

Maki
Ce sont les « roulades » de riz entourées d’une algue appelée feuille de Nori avec le poisson au milieu.

Les poissons listés ici sont les plus classiques, mais laissez libre cours à votre imagination si l’envie vous prend.

Maintenant que vous savez ça, on va pouvoir s’y mettre sérieusement, parce que la préparation va être longue !

La cuisson du riz

Commencez par laver le riz dans plusieurs eaux et laissez-le s’égoutter. Mettez-le dans une casserole avec le Saké, mouillez d’eau et portez à ébullition. Couvrez et laissez cuire 15 min environ, découvrez et continuez la cuisson à feu doux pendant encore 10 min. pour bien dessécher le riz. Etalez ensuite le riz sur une grande plaque (idéalement) ou dans un très grand saladier (probablement plus facile) et arrosez-le avec l’assaisonnement préparé en petites quantités, en mélangeant régulièrement. Couvrez ensuite le riz avec un linge.

LA préparation de l’assaisonnement

Dans un bol, mélangez votre vinaigre de riz, le sucre et le sel. Remuez jusqu’à ce que ces deux derniers soient totalement dissous dans votre préparation.

LA préparation des poIssons et des accompagnements

Ne perdez pas de temps, commencez déjà à découper vos poissons en fines lamelles. Il faut que celui-ci soit très froid et que vous soyez munis d’un couteau pourvu d’une lame la plus fine et la plus aiguisée possible. Décortiquez vos gambas s’ils ne le sont pas déjà. Pour vos bâtonnets de Surimi, découpez-les en deux dans le sens de la longueur.

Petite astuce pour la découpe, regardez les stries déjà présentes dans vos pavés de thon et de saumon, ça vous évitera de découper dans tous les sens et que ceux deux-ci se démantibulent.

Coupez votre avocat en bâtonnets assez fins également. Faites de même avec votre concombre.

Préparation

Lorsque votre riz est froid, c’est le moment d’attaquer sans perdre de temps. Armez vous de patience et de passion !

Préparez un bol d’eau pour tremper régulièrement vos doigts dedans pour éviter que le riz ne vous colle trop aux mains !

Préparation des Sushis

Commencez par façonner des petites boulettes de riz à l’aide de vos mains (utilisez le creux de vos mains pour les réaliser). Préparez-en quelques-une et ajouter ensuite une TRES LEGERE touche de Wasabi par-dessus (C’est très puissant, si vous ne voulez pas que vous et vos convives ayez la bouche en feu, allez y doucement. Il vaut mieux tester en en goûtant un la première fois plutôt que d’en abuser sur tous, ce serait dommage). 2 à 3mm cube maximum, c’est vraiment une pointe !

Garnissez ensuite avec une lamelle de poisson de votre choix ou une grosse crevette/gambas préalablement entaillée en deux dans le sens de la longueur, c’est plus facile à disposer dessus.

Pour le côté esthétique, vous pouvez également découper de fines bandelettes dans vos feuilles de Nori pour entourer votre Sushi et fixer plus amplement le poisson dessus. La feuille se colle presque toute seule, humidifiez-la légèrement si nécessaire. L’eau est la colle des feuilles de Nori.

PRÉPARATION DES Makis

Découpez en deux votre feuille de Nori (il y a des lignes visibles dedans, servez-vous en) et placez-la sur votre natte. Ensuite, de quel côté vais-je mettre mon riz ? Vous remarquerez qu’il existe un côté rugueux et un coté parfaitement lisse. Vous disposerez absolument votre riz sur la face rugueuse, la face lisse étant la partie adhérente.

Commencez par disposer une fine couche de riz en laissant une bande d’au moins 2cm vide sur le dessus. En effet, si vous remplissez toute votre feuille de Nori, lorsque vous allez rouler votre Maki, il ressemblera à un escargot et ne se fermera pas, cette bande de 2cm sera le point d’attache du Maki.Une fois le riz disposé, étalez à nouveau une très très fine couche de wasabi sur toute la largeur. Placez-y ensuite le poisson de votre choix ainsi que, si vous le souhaitez, de l’avocat ou du concombre et appuez dessus pour qu’il colle bien au riz. Roulez ensuite, à l’aide de votre natte, le Maki en l’accompagnant bien pour éviter que le poisson ne bouge de trop. Normalement, celui-ci se colle de lui-même mais il est parfois nécessaire d’humidifier quelque peu la feuille de Nori pour qu’elle adhère parfaitement. Si cela vous arrive, pas de tracas, il n’y a rien de grave, trempez votre doigt dans un bol d’eau et passez doucement avec sur les endroits qui ne sont pas « fixés ».

Bravo, vous avez roulé votre premier Maki ! Au suivant !

PRÉPARATION DES Sashimis

Ici, pas de préparation en particulier, veillez juste à couper le plus finement possible votre poisson.

Une fois que tout est prêt, réservez le tout au réfrigérateur sous un film plastique.

ASTUCES — PRÉSENTATION ET MISE EN PLACE


Tout se sert au dernier moment, ne tentez pas une action héroïque en les sortant 1h à l’avance pour les montrer à tout le monde tellement vous en êtes fier(e), même si je vous comprends, c’est tentant. Les Makis se découpent quant à eux juste avant d’être servis également et pour une découpe parfaite, humidifiez légèrement la lame de votre couteau (avec une lame le plus fine possible souvenez-vous, n’y allez pas au couteau à steak, vous mangeriez vos Makis à la petite cuillère !!).

Servez le tout avec une sauce Soja et un petit peu de Wasabi (à part, c’est toujours mieux, de cette manière chacun peut doser à son goût, seuls le Wasabi et Chuck Norris ne plaisantent jamais, souvenez-vous en également).

Il ne reste plus qu’à disposer le tout de façon harmonieuse sur de grandes assiettes ou de beaux plateaux, et le tour est joué pour en mettre plein la vue à vos invités !

Bon appétit !

Voir plus de photos :

Vous avez testé ? Votre avis nous intéresse, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s